jeudi 19 mai 2016

Projets soutenus pour le repas The Meal-Mies 2016


Globaux

Myanmar – Lac Inlé




Association soutenue: Sein Hla Nanda Regional Development
• Cible: Participation au sauvetage du lac
– sensibilisation auprès des pêcheurs et des agriculteurs
– Formation (de 120 à 150 fermiers)
– Implantation de formule d’agrotourisme
– Financement des études du premier guide en approche
agrotouristique.




Locaux

Association Ray-Im Y

Image1


Le Burkina Faso est un pays sahélien, situé au cœur de l’Afrique de l’Ouest. Le taux de scolarisation au niveau primaire y avoisine les 60%, pour ensuite chuter drastiquement. En effet, peu de jeunes pourront bénéficier d’une scolarité de niveau secondaire, et une minorité atteindra un niveau universitaire. Cette situation touche principalement les populations vivant en milieu rural, qui se retrouvent donc avec très peu de perspectives d’avenir.
RA-IYM Y a voulu se saisir de cette problématique, par le biais de la construction d’un centre de formation professionnelle à Lougbissé, une commune rurale située en périphérie de la capitale. L’objectif principal de ce projet, appelé BEOG YIINGA qui se traduit par « construire l’avenir », est d’apporter des perspectives à des jeunes en leur offrant l’opportunité de suivre une formation professionnelle complétée de bases théoriques. Le but étant de leur permettre l’apprentissage d’un métier qu’ils pourront exercer idéalement dans leur village respectif, afin de réduire l’exode rural vers les grandes villes auquel s’adonne beaucoup de ces jeunes villageois.
Le centre BEOG YIINGA
Le centre BEOG YIINGA permet l’accession à une formation complète allant de la simple alphabétisation à une formation professionnelle reconnue dans plusieurs corps de métier correspondant aux besoins du pays.
Ouvert à tous sans distinction du niveau d’instruction scolaire de base, il donne une chance aux adolescents n’ayant pas ou peu eu accès à une scolarité primaire d’intégrer le programme d’alphabétisation et de mise à niveau scolaire, puis par la suite une formation professionnelle au centre BEOG YIINGA, ou de réintégrer un cursus scolaire traditionnel.
Le public cible du projet sont les adolescents, filles et garçons, issus de milieux défavorisés, d’âge compris entre 14 et 18 ans, sans distinction du niveau d’instruction scolaire, de provenance géographique, d’ethnie, ou de religion.
Construction en trois étapes
La construction du centre étant conséquente et nécessitant l’achèvement de plusieurs bâtiments, il a été décidé de scinder les travaux en trois étapes. La première consistait à construire les bâtiments nécessaire pour débuter le programme d’alphabétisation et de mise à niveau scolaire, soit notamment, une salle de classe et une cuisine.
La deuxième étape consiste en la construction des quatre ateliers de formation professionnelle. Aujourd’hui, un atelier qui servira à la formation en soudure est terminé et les travaux de construction d’un autre atelier sont sur le point de commencer. RA-IYM Y prévoit la fin de cette étape pour fin 2015.
Finalement, une troisième étape est envisagée afin de construire des dortoirs et ainsi permettre l’accès à la formation à des jeunes venant de villages plus éloignés.
Programme de formation professionnelle
Depuis la rentrée scolaire d’octobre 2013, une première volée de 30 élèves a débuté des cours d’alphabétisation et de mise à niveau scolaire dans la salle de classe. Les cours sont dispensés à raison de deux jours par semaine par un enseignant. Les adolescents ont la possibilité de rester sur place durant la pause de midi, pendant laquelle un repas chaud leur est offert.
Dès la rentrée scolaire d’automne 2014, nous envisageons l’ouverture de deux ateliers, soit l’accès pour cette première volée d’élèves à deux types de formation professionnelle. Cela permettra aux jeunes ayant suivi l’année de remise à niveau scolaire de s’engager dans une formation professionnelle de leur choix.
Le programme de formation hebdomadaire se compose de quatre jours d’atelier pratique sous la supervision d’un professionnel de la branche, complété par un jour d’enseignement théorique. La formation s’inscrit sur une durée totale de 3 ans.
Recrutement des élèves
Chaque année, 30 élèves sont recrutés pour participer à la formation. Tous les volontaires doivent se présenter avec un représentant légal à une séance de sélection. Chacun est reçu par les enseignants ainsi que par un employé de l’action sociale de la commune. Les élèves étant encore inscrits dans un cursus scolaire ne sont pas admis. Seuls les élèves clairement déscolarisés et dans l’incapacité de rejoindre un cursus de scolarité primaire sont admis.
Encadrement des élèves
Le centre BEOG YIINGA emploie un enseignant, responsable de la mise à niveau scolaire et des cours théoriques, un maître professionnel pour chaque atelier de formation, une cuisinière s’occupant des repas de midi, et deux gardiens.
Ayant la volonté d’impliquer au maximum les villageois et les autorités locales, RA-IYM Y a constitué une association des parents d’élèves, qui se sont organisés autour d’un comité élu parmis les parents. L’APE est responsable d’avoir un regard sur les activités du centre. De plus, le maire de la commune a demandé à l’employé de l’action sociale d’intervenir dans les familles au cas où un jeune ne s’implique pas correctement dans la formation.


    




Aucun commentaire: